En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

La CASAMAURES est un Monument Historique de style mauresque en ciment moulé

Chantier de toiture 2008-2009. Fuites. 2è chantier 2015

Cliquer ici pour voir la vidéo plein écran

En 2008, à la suite d'une étude préalable commandée par le Ministère de la Culture à Mr Tillier, architecte en chef des monuments historiques, il est décidé de remplacer le toit en bac acier, posé suite à une tempête en 1984, par un toit en zinc.

L'entreprise Le Ny est choisie. Ce chantier commence à l'automne et dure jusqu'en Février. Habituellement on monte un parapluie sur l'échafaudage. Mr Tillier choisit de ne pas le faire mais le chantier se déroule dans des conditions hivernales. Pluies et vent soulèvent les bâches et à plusieurs reprises l'eau pénètre largement détériorant l'intérieur fragile du monument. Les habitants se battent contre les intempéries et le vent et tentent de remettre les bâches. De nuit, les pompiers doivent intervenir en pleine tempête (merci à eux). L'équipe des couvreurs travaille dans de mauvaises conditions et ne décolère pas.

Le chantier à peine terminé, de 2011 à 2014 des infiltrations d'eau sont constatées provoquant de nouveaux dégâts. Déclarations aux assurances qui minimisent et refusent de continuer à assurer le monument. L'entreprise et l'architecte nient toute responsabilité. Moments de grande solitude et d'angoisse pour les habitants.

La maître d'ouvrage doit finalement faire intervenir un avocat, le cabinet Hélios. Mr Francou, architecte du patrimoine, coordonne les entreprises. L'entreprise de couvreur a un nouveau dirigeant compétent et honnête, Mr Duval, qui va constater des malfaçons, erreurs de conception et de réalisation et accepter une expertise. Il constate que les chéneaux se déboitent du toit à cause de la dilatation et de la rétraction dues aux variations de température. L'expertise conclura à la nécessité de refaire entièrement le toit de zinc, la technique utilisée (les joints debout) ne permettant pas de refaire seulement les chéneaux.

Un nouveau toit sera réalisé en 2015, par la même entreprise, sous la conduite de Mr Duval, et la responsabilité de Mathieu, un jeune couvreur-zingueur-meilleur ouvrier de France. Un échafaudage conséquent est monté par l'entreprise Everest avec un parapluie (bâche recouvrant l'ensemble des 75m2 de chantier). Ce toit, fait soigneusement, dans de bonnes conditions, assure aujourd'hui l’étanchéité du Monument Historique.


Catégorie : Casamaures YouTube - Chantiers
Page lue 81 fois