En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Charlie

Cliquez pour voir le plan

 

La CASAMAURES est un Monument Historique de style mauresque en ciment moulé

Blog Cas'Amore - Mars 2020


 14 membres
Connectés :

CASARANTAINE J2 Lundi 16 Mars  

Puguma larvata civette masquée, envahit le monde des medias avec le corona virus. Quelle désapprobation sanitaire face à la fulgurance de diffusion internationale du virus
Les musées ferment au public. En tant quétablissement ouvert au public, ERP nous devons reporter tous les RV. Les annulations de visites de groupes commencent, pour l'association nous sommes inquiets comment sortir le complément de salaire de Guillaume?
Franchement on imagine mal comment nous organiser d'ici AVRIL? Les nouvelles de Chine et d'Italie sont angoissantes pour les populations.
Heureusement le téléphone des 9h m'annonce "un gros cadeau végétal" de Dominique de Baobab. Je descends ouvrir le grand portail vert allée de la Casamaures.
J'attends un camion des bucherons qui travaillent en haut de la commune.
Peu de voyageurs dans le tram E. Les conducteurs me saluent. Bizarrement moins de voitures sur la nationale qui longe l'Isère.

En marche arrière la benne du camion délivre une volumineux trésor: des copeaux pour bonifier la terre des jardins de l'Orangerie. Un humus qui sent bon la forêt.
L'élagueur ami des lieux me conseille pour le cèdre du Liban qui pousse tout en hauteur. Nous l'avons planté en présence des enfants du coteau en l'an 2000.
Il me dit qu'il est jeune car il n'a que 20 ans et qu'ensuite ses branches se pencheront pour offrir leur ombrage sur le parvis et le sentier cosmopolite.
J'estime leur métier et expériences des arbres. Ces voltigeurs encordés viennent entretenir le vieux magnolia grandiflora.
Ils l'ont toiletté des branches mortes et maintenant ce vieil arbres a des pousses en intérieur des branches charpentières consolidées par un haubanage de cordes anti temête de vent.
Meurtri par des feux des clochards, notre magnolia grandiflora a reçu le label "arbre remarquable de France" de Georges Feterman en 2007.
il y a juste un an, Raymond Depardon est venu tourner un reportage diffusé par la Fondation Cartier avec un réel succés.

Puguma larvata civette masquée, envahit le monde des medias avec le corona virus. Quelle désapprobation sanitaire face à la fulgurance de diffusion internationale du virus
Les musées ferment au public. En tant quétablissement ouvert au public, ERP nous devons reporter tous les RV. Les annulations de visites de groupes commencent, pour l'association nous sommes inquiets comment sortir le complément de salaire de Guillaume?
Franchement on imagine mal comment nous organiser d'ici AVRIL? Les nouvelles de Chine et d'Italie sont angoissantes pour les populations.
Heureusement le téléphone des 9h m'annonce "un gros cadeau végétal" de Dominique de Baobab. Je descends ouvrir le grand portail vert allée de la Casamaures.
J'attends un camion des bucherons qui travaillent en haut de la commune.
Peu de voyageurs dans le tram E. Les conducteurs me saluent. Bizarrement moins de voitures sur la nationale qui longe l'Isère.

En marche arrière la benne du camion délivre une volumineux trésor: des copeaux pour bonifier la terre des jardins de l'Orangerie. Un humus qui sent bon la forêt.
L'élagueur ami des lieux me conseille pour le cèdre du Liban qui pousse tout en hauteur. Nous l'avons planté en présence des enfants du coteau en l'an 2000.
Il me dit qu'il est jeune car il n'a que 20 ans et qu'ensuite ses branches se pencheront pour offrir leur ombrage sur le parvis et le sentier cosmopolite.
J'estime leur métier et expériences des arbres. Ces voltigeurs encordés viennent entretenir le vieux magnolia grandiflora.
Ils l'ont toiletté des branches mortes et maintenant ce vieil arbres a des pousses en intérieur des branches charpentières consolidées par un haubanage de cordes anti temête de vent.
Meurtri par des feux des clochards, notre magnolia grandiflora a reçu le label "arbre remarquable de France" de Georges Feterman en 2007.
il y a juste un an, Raymond Depardon est venu tourner un reportage diffusé par la Fondation Cartier avec un réel succés.

Fermer

Publié le 16/03/2020 : 23:56   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !