En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Billets du mois

Janvier 2019
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Autres billets

 ↑  

Blog Cas'Amore

Billets du 09/01/2019

Vœux COLIBRIS

blog0109.jpg

smile l’année commence avec un sourire pour les gourmands! Le boulanger patissier de la Buisserate a commandé les " 6 merveilles de Saint-Martin-le-Vinoux" ! Le Pique-Pierre, la Casamaures, le château de l’Hermitage, le Néron, la maison de l’Horloge et le pont Bergonzoli !

Le carnet de chantier devient celui d’une lutte anti-microbes pour commencer une nouvelle année. Il n’y a pas que les grippes, bronchites mais un hiver entier de toux semble insupportable, dans le tram cela s'entend bruyamment.

Bien plus grave est cette guerrilla urbaine environnante qui fait rire jaune, couleur de souffre, dont le gouvernement a maintenant peur pour les violences ingérables des extrémistes infiltrés droite, gauche et marginaux. Une première manif de femmes gilets jaunes, des travailleuses pacifistes qui donnent de la voix à leur détresse au quotidien pour leur famille.

Quant aux vœux, ils arrivent nombreux par mails, cartes

Les élus du canton étaient présents hier soir aux vœux du maire PS de SMLV qui, surprise, cite la légende amérindienne du COLIBRI. L’écologie enfin mise à l’honneur? J’imagine que les créateurs du mouvement COLIBRIS, Pierre Rabhi et Cyril Dion (son superbe film d'humaniste: DEMAIN en 2015), seraient heureusement surpris du changement de mentalité locale, le green washing.  Enfin, il ne s’agit sur notre commune, que du rush des promoteurs poussés a respecté les lois environnementales.

blog0109a.JPG

Le Colibri géant en sculpture de fil de fer crée par Julie Maya Toujan de l’atelier éponyme en 2010, plane sur les jardins de l’Orangerie. « Je fais ma part citoyenne de partage » aussi elle a trouvé juste d’exposer ce symbole ailé. Il doit pépier d’espoir de joie de commencer localement a être enfin un peu entendu…

Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, fondateur du mouvement : « Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "   Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part".

En aparté, le président de la Métropole, propose à nouveau de prendre directement rendez-vous afin de visiter le monument et ses abords. Un dossier délicat en porte d’entrée de Grenoble. Au dernier JEP, il a dû renoncer, il y avait trop de monde.

Certains nous félicitent, l’association aura mis 17 ans pour avoir l’autorisation d’un raccord au tout-à-l’égout des eaux usées et mettre les normes handicapées pour l’accueil des stagiaires, des artistes. L’année 2018 a été structurante pour notre association culturelle alors optimistes, nous pouvons espérer que l’escargot administratif passe au turbo pour régler des problèmes d’abords du parc du monument récurrents depuis 20 ans ?

Le PLUI en espaces verts semble enfin la solution… A suivre, on n’ose y croire sans aucune concertation avec nous à ce jour. La démocratie participative se fait attendre depuis  trente ans...

Publié le 09/01/2019 : 00:33  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut