En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Billets du mois

Janvier 2019
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Autres billets

 ↑  

Blog Cas'Amore

Tous les billets

Des campagnes de chantiers de sauvegarde du patrimoine

blog0113.jpeg

Archives de la salle-à-manger, souvenirs des années 1981.

En 1951, l’entreprise de laitage le Bon lait a racheté le terrain de « la Guinguette », (la villa Les Magnolias fut rebaptisée en 1932). Ils ont construit, les entrepôts modernes en contrebas dans l’ancien arboretum en détruisant les arbres et les pièces d’eau. Le directeur avait mis des locataires dans la maison abandonnée. « Ils avaient collé du papier blanc pour faire propre », directement sur les panoramiques en papier peint à la main, m’avait raconté une famille de camionneurs, des locataires témoins de cette étrange époque. Ils m’ont donné des petites photos familiales. Quel dommage qu’aucun livre ne conserve la mémoire de la multitude d’habitants de ces lieux étranges, non conformistes.

De 1965 à 1974, les ouvriers ont dû partir étant donné le non entretien des toitures, le froid, L’eau ruisselait en intérieur à l'étage avec des bassines dans les comble, l’état d’insalubrité. Comme les trois premières années de notre arrivée (1984 après une tempête, pose d'un toit en bac acier entreprise de couvreurs: Diego Carillo)

Des sans-abris, les clochards ont investi les lieux. Selon les voisines, elles disaient que les « voyous, les clodos » venaient se servir sans vergogne dans les maisons ouvrières des années 1930, sur le coteau. J’écrirai mon premier jour dans la belle ruine le 19 mars, souvenirs d’un campement en 1981...

Il aura fallu attendre 2010 pour pouvoir financer les chantiers des décors intérieurs. Bérangère Chaix spécialiste des restaurations de papiers peints dans la salle à manger ornées de lés de nature morte aux fruits exotiques. Claire Letang est intervenue en 2012 dans le salon avec le grand panoramique de la baie de Constantinople et la tour de Léandre, les lés d’oiseaux exotiques sur fond de nature luxuriante, de mirages de palais.

Laure Van Ysendyck est venue en 3 campagnes pour consolider et conserver l’authenticité des peintures murales des deux salons, du vestibule. En 2015, elle s’est occupée patiemment de tout le plafond en toile peinte du vestibule, détérioré par les fameux dégâts des eaux des chantiers de toitures de zinc (pourtant sous le contrôle d'un architecte en chef et d'un ingénieur du patrimoine).

Cette entrée est ornée sur les cloisons de briques, de tulipes vertes peintes directement sur du plâtre. L’imaginaire motif représente la tulipe emblème de la Turquie, des décors ottomans.

2013 mars : Chantier maçonnerie du vestibule - les poutres s'effondrent dangereusement dans la cave, seuils de porte détériorés par le poids et les vibrations au passage des visiteurs vers la salle-à-manger.   Romain, Nathanaël de l’entreprise de maçonnerie MRB a enlevé les poutres chironnées, (dues aux insectes dits xylophages). Ils ont scellé avec précaution des poutrelles et ourdis, en coulant une dalle armée. Toutes les tommettes étaient numérotées par José pour pouvoir reformer un damier d’alternance de calcaire et de porphyre. Elles furent totalement reposées avec les même soins qu’une mosaïque byzantine …

2003: réfection du plancher de la salle à manger (dalle béton MRB )

Pose du parquet de noyer récupéré de l’hôtel des trois Dauphins, parqueteur Idelon).

(Dans mon carnet de chantier, en annexe, tous les chantiers MRB de SMLV. On apprécie d'avoir confiance dans des artisans locaux, aussi ils reviennent au fil des ans et de nos budgets).

Publié le 13/01/2019 : 11:08  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

blog0112.jpg

Repérage clip d’un groupe musical Hugo Mandela CARE.

La Casamaures est un décor grandeur nature où des artistes peuvent projeter leur vision du monde sur ce bel écran. Ils arrivent spécialement de Lyon, deux musiciens rappeurs sur des sons mixés de danses brésiliennes. Le jeune réalisateur prend des séries de photos, étonnés des possibilités de mise en scène sur les terrasses, les jardins, les couleurs, les colonnades, l’atmosphère ruiniste des décors intérieurs. C’est étonnant de découvrir les salons, toujours vidés des meubles en attente de la deuxième campagne de chantier début mars. La luminosité est exceptionnelle au travers de tous les vitrages de couleur.

Les voilages des trompe-l’œil photographiques en complicité avec Geo Ichtchenko, ont été réalisé en 2007 sur les nombreuses fenêtres comme protection par rapport aux UV sur les peintures murales. Les personnages costumés sont des figurants de notre association, Ils représentent les trois mariages de Joseph à 29 ans, 48 ans et 73 ans. Des épousailles avec Rosine de 15 ans jeune couturière, Marie Jeanne de 49 ans tenant une boutique de mode place Grenette et enfin Alexandrine de 44 ans lingère, rentière et fin dans la misère.

Dans le jardin d’hiver, les jeunes chanteurs découvrent le grand bocal de bonbons en libre service des Carambars. Les barres de caramel appelées Carambar ont été créées en 1848, contemporaines de la construction de la villa romantique. Nous rions des blagues de bon humeur imprimées dans le papier.

  • quel est le comble pour un égyptien ?  D’avoir un papi russe (entre parenthèse ils rajoutent « papyrus », au cas où on ne comprendrait pas l’humour carambar, pas plus stylé que les blagues, les devinettes naïves des papillotes lyonnaises).
Publié le 12/01/2019 : 00:47  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

blog0111a.JPG

Réception Mission étude 18 avril 2018 DRAC, UDAP,DCP

Dans la boite aux lettre, une lettre officielle du ministère de la culture (en annexe).

Signée le 3 janvier par monsieur Michel Prosic, Directeur régional des affaires culturelles de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Vu le Code du patrimoine … ; vu les inspecteurs généraux des monuments historiques ; vu l’ingénieur du patrimoine.

Extrait : Après analyse de l’étude de diagnostic établie par M. Jérome Francou, architecte du patrimoine.

« La maison dénommée aujourd’hui « La Casamaures » appartient à une typologie architecturale particulière, à un double titre. De style orientaliste très affirmé, cette demeure est le témoin spectaculaire et emblématique d’une technique de construction apparue à Grenoble, utilisant le ciment naturel moulé. Cela lui a valu d’être classée au titre des monuments historiques en 1992.

Depuis lors grâce à une propriétaire volontaire, elle a fait l’objet d’importantes campagnes de conservation, restauration et mise en valeur, qu’il s’agit désormais de poursuivre. Tel est l’objet du présent diagnostic, qui en réalité vise à couvrir de manière cohérente trois sujets distincts.

Les plafonds des salon et salle à manger

La restauration en stricte conservation de ces plafonds peints en toile marouflée est dans la continuité des campagnes antérieures et n’appelle pas d’observations particulières. Cependant, l’origine des fissurations pourrait être vérifiée par un sondage complémentaire non destructif dans le plancher (quel lien entre le béton et l’ossature bois ?).

La façade vitrée du jardin d’hiver …9 baies vitrées

La restitution des deux promenoirs …

...

De quoi financer encore des années de chantiers pour cette mission d’étude remise en présence de la CRMH conservateur M. Frédéric Henriot.

Je peux rajouter que la Mission d’étude a été rendue le 18 avril 2018.  9 mois après toujours aucun versement de la participation par convention de l’Etat. Pourtant les habitants ont dû avancer toutes les factures acquittées à l’architecte en avril.

Et haut les cœurs, on recommence à avancer toutes les factures des restaurateurs… nous versons une TVA de 10%.

blog0111.JPG

Publié le 11/01/2019 : 00:43  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Thermomètre, hygromètre, microscope

blog0110.jpg blog0110a.jpg blog0110b.jpg

Les microscopiques envahisseurs

Journée de pluie-neige,  temps maussade, humide, froid, neiges sur les sommets montagneux. 

Jef rédige un premier rapport des relevés HYGROMETRE ET DESHUMIDIFICATEUR. (Thermomètre et hygromètre. USB – Infactory. En annexe)

Observation des incidences du déshumidificateur après une semaine de fonctionnement, et d’ensoleillement. Alors que nous parlons, le déshumidificateur affiche 51 RH %, l’humidité remonte car dehors il pleut depuis des heures. Bonne nouvelle, il neige sur les sommets des montagnes environnantes.

Au même moment dans notre chambre, seule pièce chauffée avec notre cuisine et salle de bain (à 12h, notre station météo annonce In 19°C,  0ut 5,8°  )

Publié le 10/01/2019 : 00:41  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Vœux COLIBRIS

blog0109.jpg

smile l’année commence avec un sourire pour les gourmands! Le boulanger patissier de la Buisserate a commandé les " 6 merveilles de Saint-Martin-le-Vinoux" ! Le Pique-Pierre, la Casamaures, le château de l’Hermitage, le Néron, la maison de l’Horloge et le pont Bergonzoli !

Le carnet de chantier devient celui d’une lutte anti-microbes pour commencer une nouvelle année. Il n’y a pas que les grippes, bronchites mais un hiver entier de toux semble insupportable, dans le tram cela s'entend bruyamment.

Bien plus grave est cette guerrilla urbaine environnante qui fait rire jaune, couleur de souffre, dont le gouvernement a maintenant peur pour les violences ingérables des extrémistes infiltrés droite, gauche et marginaux. Une première manif de femmes gilets jaunes, des travailleuses pacifistes qui donnent de la voix à leur détresse au quotidien pour leur famille.

Quant aux vœux, ils arrivent nombreux par mails, cartes

Les élus du canton étaient présents hier soir aux vœux du maire PS de SMLV qui, surprise, cite la légende amérindienne du COLIBRI. L’écologie enfin mise à l’honneur? J’imagine que les créateurs du mouvement COLIBRIS, Pierre Rabhi et Cyril Dion (son superbe film d'humaniste: DEMAIN en 2015), seraient heureusement surpris du changement de mentalité locale, le green washing.  Enfin, il ne s’agit sur notre commune, que du rush des promoteurs poussés a respecté les lois environnementales.

blog0109a.JPG

Le Colibri géant en sculpture de fil de fer crée par Julie Maya Toujan de l’atelier éponyme en 2010, plane sur les jardins de l’Orangerie. « Je fais ma part citoyenne de partage » aussi elle a trouvé juste d’exposer ce symbole ailé. Il doit pépier d’espoir de joie de commencer localement a être enfin un peu entendu…

Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi, fondateur du mouvement : « Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "   Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part".

En aparté, le président de la Métropole, propose à nouveau de prendre directement rendez-vous afin de visiter le monument et ses abords. Un dossier délicat en porte d’entrée de Grenoble. Au dernier JEP, il a dû renoncer, il y avait trop de monde.

Certains nous félicitent, l’association aura mis 17 ans pour avoir l’autorisation d’un raccord au tout-à-l’égout des eaux usées et mettre les normes handicapées pour l’accueil des stagiaires, des artistes. L’année 2018 a été structurante pour notre association culturelle alors optimistes, nous pouvons espérer que l’escargot administratif passe au turbo pour régler des problèmes d’abords du parc du monument récurrents depuis 20 ans ?

Le PLUI en espaces verts semble enfin la solution… A suivre, on n’ose y croire sans aucune concertation avec nous à ce jour. La démocratie participative se fait attendre depuis  trente ans...

Publié le 09/01/2019 : 00:33  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut