En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Billets du mois

Janvier 2019
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Autres billets

 ↑  

Blog Cas'Amore

Tous les billets

Le matin j’écoute des chansons à la radio tout en bricolant

C’est la ouate qu’elle préfère

pensive elle est passive, en négligé de soie

Les associations d’idées stimulent mes recherches de dossier de chantier sur le soufflage d’ouate de cellulose en comble perdu. En 2009, suite aux dégâts des eaux durant le chantier, notre choix de cet isolant a succédé à celui de la laine de verre (largement répandue pendant la première époque des années 1980). Dans la nappe d’ouate pulvérisée, des câbles électriques sont enfouis tel une vaste toile, ils se redistribuent dans chaque chambre.

blog0108.JPG

2009 : de la fourgonnette Isolation ATBT dans la rue de la résistance, les ballots de ouate furent décompactés et pulsés à 20m de hauteur, via le vasistas du toit de zinc.

Je relis des présentations car je redoute que les moisissures s’amplifient en se nourrissant de cellulose ?

« Ce matériau de construction isolant est très prisé en écoconstruction. C’est du papier journal broyé, les gratuits non vendus réutilisés, insufflés dans les combles, cela freine la vapeur. C’est fabriqué à partir d'environ 85 % de journaux recyclés, les 15 % restants étant un additif ignifugeant comme l'acide borique. La ouate est difficilement inflammable ce qui est une qualité pour l’isolation d’un habitat ancien. Ajouté aux papiers recyclés, le sel de bore est un ignifugeant, aux pouvoirs séchant et de plus, un bactéricide contre les insectes xylophages.

Peu ou prou, on prend une douche par jour, ce qui fait des vapeurs d’eau, apparition de points de rosée, buée sur les vitrages due aux froids hivernal dehors et la chaleur dans les pièces intérieures.

Notre lutte contre les insectes xylophages est constante : tabourets, meubles passent au xylophène dans les petits pots qui imbibent le bois ? Le jardin d’hiver est transformé en atelier de protection des meubles persans. Des imprégnations d’huile de lin et de térébenthine viennent protéger les bois anciens. Les travaux d’entretien luttent contre les dégâts des insectes, mais j’avoue avoir peu pensé aux champignons invisibles, dans la mesure où on aère systématiquement des caves aux étages, surtout à la belle saison.

SOCIÉTÉ MYCOLOGIQUE DU DAUPHINÉ, l'association a pour but l'étude des champignons. Elle contribue à la formation de mycologues et organise des conférences, des expositions. Sa présidente Evelyne Tardy, nous envoie un mail de sympathie. Ils nous donnent des tubes.

http://www.smd38.fr

J’aimerai découvrir le sporoscope de la SMD, nous sommes environnés d’infinis milliards de spores, plus que les étoiles ? Je glisse dans l’écoute du monde microscopique bien mystérieux. Je mets une feuille blanche d’observation, sur un tabouret en aplomb de la colonie d’altitude de 3m de haut dans la frise peint

Le spore, la cellule constitue une des étapes du cycle de vie de nombreuses bactéries, plantes, algues, champignons. Certaines spores, notamment celles de bactéries ou de champignons, présentent des caractéristiques remarquables de résistance : elles peuvent survivre pendant plusieurs milliers d'années, même dans des conditions défavorables, et permettre ainsi la dispersion de l'espèce, parfois à une grande distance de son point d'origine, ou longtemps après la disparition du « parent ». Certaines spores fongiques peuvent rester sous forme dormante de nombreuses années, en particulier dans des conditions de grande sécheresse ou de grand froid".

Il y a eu tellement d’inondations des toits, d’occupations illicites, de vétusté, de mauvais hygiène qui cohabitaient car c’était déclaré « insalubre » en 1981. C’est tragique que cela redevienne difficile à habiter 38 ans plus tard, à cause de résurgence de ces spores maléfiques, de malfaçons dans un chantier de toiture pourtant sous haute surveillance en 2009.

Nous vivons de la science-fiction dans l’infiniment petit des résidents de la Casa. J’ai la désagréable impression d’être aussi envahie, les voies respiratoires colonisées d’intrus en respirant tous ces microorganismes. Je tousse et repense dans l’écume des jours de maître Boris Vian, au terrible nénuphar dans les poumons de Chloé

(En grec, Khloê signifie "la verdoyante", "herbe naissante". Dans la mythologie, Chloé était l'autre nom de Déméter, la déesse des moissons, j’adore ses antiques histoires, tout comme les convictions féministes de la provocante-pétulante-humoriste-tachcheuse Florence Floresti. Je l'écoute à la radio en actualisant le carnet de chantier...

blog0108a.JPG

Publié le 08/01/2019 : 09:09  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Temps froid, couverture nuageuse, humidité, pollution

blog0107.JPGJ’attendais cette rencontre avec impatience. Le grand escabeau permets de monter à 3,75 m de hauteur à Bello Mouhamadou,(UFR Pharmacie de Grenoble. Responsable: L3 Biotechnologie-Santé; DIU Mycologie et pratique à l'Officine. LECA, UMR 5553, CNRS / Université Grenoble Alpes). Mme Lucile Sage : spécialiste moisissures en compagnie amicale d’Anne Favier, pharmacienne. Nous préparons les boites de prélèvement.

4 relevés de spores de champignons pousseront pour identifier les intrus, le suspens continue.

Jeudi prochain, j’ouvrirai une boite étanche pour recueillir les spores dans l’air ambiant de la pièce toute la nuit, pour leur rapporter au laboratoire vendredi prochain. Vendredi 11 janvier : rendez-vous à la fac de pharmacie, Bello, Anne, Lucile. Surprises, il peut de plusieurs formes de champignons ? Leurs souches se développent sur la colle du papier cellulose, le bois. Selon leur bon sens, c’est un mauvais conseil d’avoir choisi la ouate de cellulose comme isolant des combles. Elle propose de prélever une zone en aplomb de cloisons sur 2 étages ? mais qui montera en combinaison et masque pour aller par la charpente se pencher sur la masse d’ouate grisée de 8 ans de poussières ?

Les questions fusent. Mettre de l’alcool sur les points noirs ne résoudra pas le problème, mais arrêtera peut-être la diffusion des spores dans toute la maison.

Comment commencer en douceur la désinfection de la pièce : poser un diffuseur d’essence de basilic ? enquêter en attendant le rapport LRMH que je n’ai pas réussi à joindre au téléphone aujourd’hui. De retour de congés, ont-ils traité la demande administrative de la DRAC Lyon pour pouvoir commencer des analyses afin d’émettre un rapport et des protocoles de restauration ?

On vérifiera scrupuleusement avec le capteur : 0,6 d’humidité maxi à l’hygromètre sur le mur support de champignons, sinon développement de la souche (A  vérifier les notes sur mon carnet de bords et les croquis indiquant les N° des boites).

Publié le 07/01/2019 : 23:57  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

O vent suspend les spores

J’ouvre en grand la porte du jardin d’hiver, des salons et des caves

blog0106.JPG

blog0106a.JPG

blog0106b.JPG

AERATION/ VENTILATION est le crédo de la lutte fongique aussi j’ouvre en grand la porte du jardin d’hiver, des salons et des caves. En tapinois circulent en liberté les chats curieux du quartier : le grand roux, la panthère noire, le chartreux craintif et terrible gros tigré. Déesse et Princesse essayent de défendre leur territoire par des miaulements effarouchés.

Chattes restauratrices escaladeuses d’échafaudages, en catimini, elles prennent leur place dans ce carnet de voyage en Cas’amore. Toute la journée, les deux sœurs font des rondes d’inspection de leur royaume du radiateur de la cuisine au fond des jardins. De leur yeux jaune soleil, elles mirent personnellement chaque visiteurs, amis, bricoleurs, archis ou universitaire. Elles participent à nos côtés à la vie de la maisonnée. Des photos des félines s’échangent avec les adhérents car Princesse et Déesse sont les deux stars caressées autant par la femme du Préfet en février que par les enfants qui jouent aux chats perchés.

Publié le 06/01/2019 : 23:53  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Tradition oblige, l’association ouvre pour un parcours guidé, la première rencontre de l’année.

blog0105.JPG

Chaque premier samedi du mois, les individuels peuvent venir à 14h pour une balade contée dans ce mirage d’orient bâti par des grenoblois. En 1855, Joseph Jullien Cochard achète le terrain de la GUINGUETTE. Sa campagne est bordée à l’ouest par le rivière Isère aux inondations dévastatrices, (celle de 1859 allait jusqu’à la salle voutée de l’Orangerie).

22 visiteurs constatent 38 ans de chantiers de sauvegarde du patrimoine

Ils repartent tous avec le sourire et des encouragements pour les bénévoles de l’équipe d’accueil : Mireille, Sylvie, Denis, rejoint devant une délicieuse galette frangipane et des thés en final en compagnie de Mona peintre céramiste et Jean-Claude notre tailleur à la tronçonneuse des osiers que nous transformons en « trognes ».

Le propre d’un blog est de parler en liberté et faire connaitre l’arrière des décors, les difficultés rencontrées pour la sauvegarde du patrimoine atypique dans les enjeux urbanistiques d’entrée de ville de Grenoble. Un constat vécu chaque jour , comme cet incident notable

Une jeune femme est réellement courroucée par l’indication de son GPS qui indiquerait selon elle la porte rue de la Résistance plutôt que le portail bleu, en face du tram, à 58m des fortifications de Grenoble.

On vérifie, si quelqu’un a encore déplacé la flèche qui pointe pile sur le monument. Les visiteurs interprètent et sonnent inutilement rue de la Résistance. Ils ne lisent pas le panneau d’affichage et ignorent qu’il faut passer depuis l’an 2000 par le bas, côté ouest, en face du tramE, au portail N°58 allée de la Casamaures, accès par l’allée des saules « têtards ».

Depuis 2000, l’association réclame une meilleure signalétique pour la pose des panneaux, le fléchage au sol d’un allée-impasse de 4m de large, emprunté tout à la fois par des vélos, piétons + voitures avec des cohabitations parfois virulentes entre cyclistes et piétons. Depuis 2013 et l’inauguration du tram E, cela est dûment signalé à la mairie de SMLV, tout comme à la Métropole. Le problème d’accès s’améliore lentement mais le courroux de certains est dur à encaisser pour les bénévoles à l’accueil. « Allée de la Casamaures » n’est toujours pas actualisé sur les plans de la commune depuis le vote du conseil municipal en 2013.

Persévérons, dans nos multiples projets 2019, en demandant encore des RV sur place aux élus et techniciens pour la signalétique et la prévention d’un accès où le plan VIGIPIRATE devrait être mieux appliqué avec une épave de voiture juste à l’entrée depuis des mois.

Les critiques des visiteurs continuent sur 20 ans de non valorisation sur le site de l’ancien parc XIXe, deux parcelles en friches. Chacun le constate, même les drones de l’émission des « Racines et des ailes » diffusée sur TV5 monde, chaîne internationale de télévision francophone. On nous en parle à chaque rencontre. Malgré toute notre bonne volonté, les membres d’une association culturelle ne peuvent rien pour améliorer la signalétique ou les abords en friche.

blog0105a.JPG

Publié le 05/01/2019 : 23:52  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut

Fortifications aux portes de Grenoble

blog0104a.jpg blog0104b.jpg

Une matinée de démoulage des empreintes, j’enlève les épaufrures au burin,  après une nuit de séchage, atelier de béton fibré dans la cuisine, seul espace chaud de la Casa.

Denis collecteur d'infos dans les médias, sonne à la porte décorée de houx. Il ramène le dernier GREmag de la Ville de Grenoble. Nous partageons avec Laurence des loukoums à la rose d'Istanbul, un délice.

blog0104.jpg

Publié le 04/01/2019 : 11:02  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut