Charlie

Cliquez pour voir le plan

La CASAMAURES est un Monument Historique du XIXè siècle, de style mauresque en ciment moulé

+ d'INFOS

Les nouvelles actives sont postérieures au 01/01/2021 : 00:00
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles

Entrepôts LE BON LAIT de 1952, * Le chantier « désamiantage-déconstruction" se poursuit depuis le 15 mars 2023.

Les riverains assistent aux dernières traces des Entrepots LE BON LAIT, la centrale des camions frigorifiques devenu Cofradel, Rhonazur, puis Peldis en 1992 pendant 5 ans. En 1997:  la Métropole achète une "réserve foncière sur l'Emprise du Tunnel sous la Bastille" (projet annulé en 2010).  Pendant 25 ans ces entrepôts ont perduré sans entretien, aussi la mise aux normes du site en entrée de commune était devenue impérative.
Depuis le 15 mars, les entreprises et les engins métamorphosent le site.  La pelle de 60 tonnes a pulvérisé en cailloux de béton plus de 400m2 de toit recouvert d'isolation plastique noire. En juin, le conducteur de la pelle de 40 tonnes qui « croque » les murs a découvert sous les dalles, deux chapiteaux de colonnes 19e et deux piliers 1952, un mur de coffrage estampillé: la laverie. 
Un escalier issue-de secours en usage par les ouvriers jusqu'en 1965 reliait la terrasse. La noria de bennes et de camions a transporté les déblais des divers matériaux triés.
- Le 11 juillet, la pelle de 16 tonnes, a déterré trois cuves de gasoil qui ont été vidées, nettoyées, suivi d'une évacuation en camion benne.
Le suspens des mises aux normes continue avec les conducteurs d'engins pour enlever le macadam. Les souhaits seraient de découvrir les margelles du bassin enfoui sous l’ombrage du paulownia remarquable de l'arboretum du 19e.
PS: Le PLUI voté en2019 déclare que la GUINGUETTE est désormais: « une zone UV dédiée aux parcs et jardins. Cela correspond à des secteurs principalement constitués d’un parc et situés au cœur d’une zone urbaine. » A l'avenir, la renaissance d'un parc de nos jours divisé en deux friches, sera aux portes d'entrée de la commune de SMLV.
Désormais, l'architecte du patrimoine de CERES, suit attentivement avec la DRAC, ministère de la culture, le chantier du mur ouest 28m, 6m de hauteur avec ses contreforts qui n'avaient pas vu le jour depuis 72 ans! Une petite dalle sur l'ancienne serre est conservée, la base d'un  projet d'un futur  "Jardin de l'or gris" ≈ 250m2.  Un jardin lapidaire,  conservatoire du savoir-faire des mouleurs de ciment et des rocailleurs, remembrement dans l'alignement des jardins de l'Orangerie selon les archives 1878.
L'oasis bleue de la Casamaures s'embellit de jardins en terrasses au fil d'une quarantaine années de travaux de restauration du monument historique. Ce patrimoine architectural et naturel est devenu emblématique sur les bords de la rivière Isère à l'ouest, aujourd'hui visible depuis le Tram E, la N 523 et coté est par la D 104.
* Cet été de canicule, réduction des ouvertures de l'association en proximité du grand chantier Métropole.
AGENDA et réservations de  Groupe sur casamaures.org
Parcours guidé du monument : samedi 1er juillet, 14h …  et samedi 5 août: 10h.